Accueil » Le Carnet de bord » Actualités » “We are banning any Trump support” on Ravelry

“We are banning any Trump support” on Ravelry

La déclaration de Ravelry

Si vous l’ignorez, Ravelry à fait ce week end une déclaration publique.
Nous bannissons tout soutient à Donald Trump et à son gouvernement sur Ravelry.
Cela inclus des soutiens sous la forme de publication dans des forums, projets, patrons, profils et tous autres projets.
Merci de noter que les projets ne seront jamais supprimés. Nous ne supprimerons pas les données de vos projets sur Ravelry et ne les supprimerons jamais. SI un projet doit être retiré sur site, nous ferons en sorte que vous ayez accès à vos données.
Si vous êtes définitement bannie de Ravelry, vous aurez toujours accès aux patrons que vous avez acheté et recevrez une copie de vos données.
Nous ne pouvons pas proposer un espace sécuritaire et inclusif à tous si nous autorisons ouvertement le soutien aux suprématistes blancs. Et encourager l’administration de Trump et un support indéniable à la suprémacie blanche.”

Pourquoi cet article?

Depuis la publication de mon post instagram et du live réalisé hier pour vous expliquer la situation, vous êtes nombreux*euses à réagir, à relayer, à poser des questions. Beaucoup d’entres vous n’avaient absolument pas connaissance de ce qu’il c’est passé depuis la fin de semaine dernière.
L’avantage du live instagram est qu’il permet de publier rapidement une video, visible par de nombreuses personnes, mais le problème est qu’il ne reste que 24h00. Le poste ne proposant lui qu’un nombre de caractères très insuffisants pour relater une telle histoire dans sa totalité, il me semble pertinent de vous proposer à la place un article.
Ainsi, pour comprendre la raison qui a poussé Ravelry à faire une telle déclaration, il faut avoir connaissance de l’histoire entière.

Que c'est il passé?

En fin de semaine dernière, Lizzieplussix, inscrite sur ravelry et instagram a reporté un problème à Ravelry concernant la promotion ouvertement raciste du patron d’un col tricoté, pro Trump.
En soit, si la designer avait simplement fait le même patron de col incitant à voter pour Trump lors de l’éléction de 2020 et s’en était tenue là, rien de tout cela ne serait arrivé. Le fait est que comme écrit ci dessus, la promotion dudit patron était elle faite pour provoquer  les BIPOCS ect..
Le problème jusqu’ici sur la plateforme était que tout les “report to” étaient publiquement consultables puisqu’ils étaient supposés servir à faire des remontées concernant des problèmes d’erreur dans les patrons. De ce fait, Lizzie c’est exposée, la designer concernée a répliqué avec force: en déchaînant ses abonnés sur elle.
Suite à cela et en moins de 24h00, Lizzie s’est vue recevoir des centaines et des centaines de mail Ravelry et MP instagram de personnes la menaçant, l’insultant, la malmenant et l’invectivant de “rentrer dans son pays“, lui envoyant sa propre adresse, tout cela clairsemé de photo de Trump. Oui, ces personnes ont réussis à trouvé l’adresse de son domicile et se la sont distribuée sur internet. A titre personnel, je trouve cela terrifiant. Je discute avec elle et son mari (qui lui est français), et oui, actuellement ils ont peur tout le deux.
(Aujourd’hui, 25 Juin 2019, elle continue de recevoir ces horreurs.)
Lizzie a donc fait remonté cela sur les réseaux sociaux après avoir basculé son compte (Instagram) en privé, et les activistes se sont mobilisé*e*s pour elle notamment auprès de Ravelry afin de demander des actions concrètes.
Ravelry a réagit assez vite en supprimant la designer concernée de Ravelry et en mettant en place un drapeau permettant de signaler de façon anonyme ce type de problèmes de sorte que ce qui arrive à Lizzie ne se reproduise plus avec d’autres personnes.

MAIS cela restait insuffisant: se proclamer être une plateforme inclusive nécessite plus de travail. De nombreux*euses activistes on alors continué ce week-end à alerter Ravelry sur le fait qu’au sein de son forum, et ce depuis une dizaine d’années, figurent des propos racistes, homophobes, xénophobes, parfois très explicites, parfois codés, qu’un site se voulant “sécurisé” et inclusif ne pouvait pas laisser passer de tels discours en ses murs. Cela est vrai: personne ne peut se proclamer être un “safe space” et héberger simultanément des propos haineux.

Ravelry a alors publié ce communiqué et instauré des régles très claires.

“Notes sur cette règle :

  • Vous pouvez continuer à participer sur Ravelry même si vous soutenez cette politique, vous ne pouvez cependant pas en parler.
  • Nous n’apportons notre soutien ni aux Démocrates, ni aux Républicains.
  • Nous n’interdisons pas les discussions politiques. Les groupes haineux et intolérants sont différents des points de vus politiques.
  • Nous ne bannissons pas les personnes sur ce qui a été fait dans le passé.
  • N’essayez pas de vous servir de ces  règles d’utilisations en piégeant des personnes qui soutiennent Trump et son administration pour qu’ils se déclarent explicitement.
  • Aussi, contrarier les membres conservateurs pour des opinions qu’ils n’expriment pas n’est pas tolérable.

Vous pouvez aider en signalant n’importe lequel des éléments suivants s’ils présentent un soutien à Trump ou à sa politique :

  • projets : les projets
  • patrons : les patrons seront renvoyés à l’état de «brouillons ».
  • Publications dans le forum : à partir de maintenant, seulement les publications postées après Dimanche 23 juin 8h00 (heure de l’Est).
  • Profils : ne pas reporter de profils pour l’instant, si le seul contenu banni est un ou plusieurs avatars. Le système de signalement n’est pas encore développé pour ceci.

Cette nouvelle règle est très largement inspirée et écrite par un site de jeu de rôle. Nous les remercions pour leur travail. Pour plus de références, voir le site www.forum.rpg.net“.

 

La liberté d'expression

Il y a quelque chose d’extrêmement important à souligner dans cette histoire au sujet de la liberté de parole: en France les propos racistes, xénophobes et homophobes sont punis par la lois.
En revanche aux USA, le 1 er Amendement  prône la liberté de parole absolue. Cela signifie en clair que quoique vous disiez, vous ne serez pas inquiétés légalement ni arrêtés pour vos propos. Ainsi, vous pouvez tout à fait exprimer librement que vous faite parti d’un groupe d’extrême droite, tenir publiquement un discours qui serait légalement punis en France sans que cela ait de conséquences légales.
Cependant, comme l’exprime très bien cette mini BD, cela ne veut pas dire pour autant que les autres doivent vous écouter et supporter vos propos: ils peuvent tout à fait vous bannir d’internet, vous critiquer etc…

credit: Xkcd comic

“Déclaration publique:
Le droit à la liberté de parole veut dire que le gouvernement ne peux pas t’arrêter pour ce que tu dis.
Ca ne signifie pas que les autres ont à écouter tes conneries ni à t’héberger pendant que tu les partages”.
Le 1er amendement ne protège pas des conséquences ni des critiques.
Si tu te fais engueuler, que ton show est annulé ou que tu es bannis d’internet, ta liberté de parole et tes droits n’ont pas été violés.
C’est juste que les gens qui t’écoutent pensent que tu es un trou du cul…
…Et ils te montrent la sortie”

Et maintenant?...

Comme je l’ai dit hier, demander à une plateforme de prendre des mesures efficaces, l’exposant elle même pour ensuite la “laisser seule dans ce merdier” une fois que ces fait et que les “haters” se déchaînent, ce n’est pas classe. Vraiment pas classe. Quand vous voyez ce qu’une seule designer a pu permettre de déchaîner comme haine sur Lizzie, imaginez ce que cela doit être maintenant pour Ravelry dont la prise de position est dans tout les média, de se retrouver avec des pro Trump à l’échelle de l’Amérique sur le dos. Alors oui, vous pouvez continuer à relayer mes posts ou ceux des autres, vous pouvez créer le votre et utiliser les hastags #wesupportravelry et #wesupportlizzie pour leur montrer que oui, vous vous tenez aussi à leurs côtés. Vous pouvez également contribuer à modérer Ravelry en signalant des propos haineux si vous en remarquez, ou faire un don à la plate forme.
Je pense sincérement que Ravelry a changé la vie de beaucoup de tricoteurs*euses, crocheteurs*euses, teinturières etc, les soutenir dans les semaines à venir me semble on ne peut plus normale.

Vous êtes extrêmement nombreux à avoir relayé mon post et fait connaître ma story hier. Chez les anglophones beaucoup se sont réveillés également pour envoyer tout leur soutien à Ravelry dans ce moment qui ne va pas être marrant pour eux non plus, à utiliser le hastag #wesupportravelry , à les applaudir pour cette prise de position très forte et très attendue qui ne sera pas sans conséquences.
MAIS. Oui, il y a un “mais”. Avant d’applaudir Ravelry, il me semble important d’applaudir et de remercier tout*es ceux et celles qui font ce travail en amont depuis des mois pour l’inclusion, la lutte contre le racisme et la suprématie blanche, pour l’éducation, toutes ces personnes qui ont fait en sorte que Ravelry en arrive à faire cette déclaration publique et prennent ces dispositions.
Parce qu’avant Ravelry, il y a le racisme. Il y a l’homophobie. Il y a la suprématie blanche. Il y a la trans-phobie.
Ravlery n’est que la partie visible de l’iceberg.
La partie invisible de l’iceberg, les activistes cité*es ci dessous la montrent depuis longtemps.

Je nomme (vous pouvez accéder soit à leur site soit à leur profil instagram en cliquant sur leur pseudos; merci de respecter leur espace) :
Arohaknits
Su.krita
Cdickdesign
The color mustard
Transmutationknits
–  Ajabarber
Gummywormbelly
Rustamachete
Kateo_Sullivan
Ysolda
Books and cables
Transitory
–  Sophiatron
Ocen by the sea
Keinhelm4

Une chose est certaine, nous ne pouvons pas nous arrêter  en si bon chemin. Au delà de soutenir Raverly il faut également soutenir les personnes marginalisées: BIPOC, trans, queer. Gardons à l’esprit ce qui a mené Ravelry à prendre cette décision.
Gardons à l’esprit que des choses simples rendent nos espaces inclusifs, tel que modérer les propos haineux et le racisme ordinaire au sein de nos espaces respectifs.

- we support marginalized -

#wesupportlizzie #wesupportravelry

Si cet article vous est utile et/ou vous permet de comprendre ce qu’il se passe,
vous pouvez me soutenir ici sur Ko-Fi  .
Merci de votre soutien.

20 réflexions sur ““We are banning any Trump support” on Ravelry”

  1. Merci pour ce post en français et la traduction des nouvelles règles.

    Ravelry est décidément bien plus que du tricot. Je trouve le choix de l’équipe dirigeante de ce site très courageux.

      1. Merci pour tout ce travail pédagogique car malheureusement avec mon mauvais anglais je ne comprenais pas tout bonne journée

      2. Merci pour ces explications claires
        par contre est ce que quelqu’un sait qqchose par apport à une fermeture exceptionnelle de ravelry ?
        Je n ai pu m y connecter hier ravelry disait qu ils n acceptent pas de nouveau profil pour le moment mais j y vais régulièrement ….en visiteuse….???
        Merci

        1. Ravelry a subit un crash sévère de son site. Aussi, en raison du ban de certaines personnes et compte tenu du contexte, ils ont également bloqué les inscriptions (afin d’éviter que les personnes bannies reviennent semer la zizanie et / ou s’en prendre à d’autres personnes “pro Ravelry”).

  2. Ghezali vanessa

    Merci d’avoir pris du temps, pour nous relayer cette information. De partager avec nous la terreur que cette femme a du subir, le courage de toutes ces personnes et toi y compris. Je vais essayer de mettre ma petite pierre à l’édifice à mon humble niveau. Vanessa

  3. Dardillac patricia

    Merci de relayer pour nous qui ne comprenons pas bien l’anglais je n’avais pas idée de l’ampleur du ‘gros ‘problème je relaie et je partage aussi…

  4. Ping : Hello l’été!! – La Fée bricoleuse 54

  5. BribriM/bottienne

    Un énorme merci pour cet article où tu traduis en dessous du paragraphe anglais. Des pisse-vinaigre ne pourront pas t’accuser de faire une traduction à ta sauce.
    Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt. En France, nous avons quelques années de retard sur les US. Je suis effarée par la liberté de parole qui existe déjà. Heureusement, nous pouvons, à peu près, nous défendre en portant plainte.J’ai, malheureusement, dû rompre des liens amicaux avec deux personnes parce que, après avoir moulte fois, tenté de redresser la barre, elles restent dans un vocabulaire raciste et insultant. Elles trouvent qu’elles ne sont pas racistes !!! Mazette !!!C’est de la connerie pure et dure.
    Dans ma famille, nous avons la chance d’avoir trois personnes handicapées et 2 très jolies jeunes filles arrivées d’Ethiopie. J’avoue être très agressive lorsque, en ma présence, ils/elles sont victimes de propos débiles. J’espère que je serai pardonnée lorsque j’arriverai au ciel !!!

    1. Pour un gain de temps, c’est une personne d’instagram qui a traduit la nouvelle politique de Ravelry, je n’ai fait qu’éditer ce paragraphe (rendons à César ce qui revient à César 😉 ). Du reste, la liberté de parole est tres différente oui, mais dans ce cas précis, pas dans le bon sens malheureusement.

  6. Gros merci pour avoir pris le temps d’expliquer tout ça à ceux qui comme moi n’avaient pas suivi.. Je dois dire que j’avais un peu du mal à raccrocher les morceaux et je n’aurais jamais imaginé que ça ait été aussi loin. Je vais repartager de suite.

  7. Ping : Ravelry, Trump et le suprémacisme blanc

  8. Ping : Ravelry, ma position professionnelle & personnelle Imogene - Laines éthiques teintes à la main -Big bad yarn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

NEWSLETTER

Soyez informé(e) en avant première des mises à jour & recevez les actualités !