Accueil » Le Carnet de bord » Tricot » Gilet Sirvat

Gilet Sirvat

Si vous ne le connaissiez pas, le gilet Sirvat est un cardigan désigné par Marie Amelie,  publié en Avril 2018. Dans un premier temps, j’avais fait réaliser un sample par @madebycelinette , en SOFT fingering. Puis, lorsque j’ai commencé à commercialiser la base GONDRY, une base entièrement conçue en France et non superwash, j’ai immédiatement su que je voulais en tricoter un moi même dans cette base ci.  La Gondry à la particularité d’être très dense, gonflante (encore plus que la SOFT qui l’est déjà plus qu’une fingering classique). Etant particulièrement adaptée de ce fait au point texturée et aux torsades, c’était ainsi le projet idéal. Lorsque je suis partie au Japon pour la seconde fois, en ce début d’année, nous avions décidé avec @sokoknit (que je retrouvais à Tokyo) de le faire en simultané.

 Cette blague! En réalité je l’ai bien commencé… et voyageant avec une enfant de quatre ans, je l’ai un peu laissé en plan, m’arrêtant à la séparation des manches. Au final, il aura hiberné jusqu’en Août ou j’ai mis un bon coup de cravache, tricotant majoritairement entre minuit et les couvertures. Grossière erreur: j’ai enchaîné trois inversions de torsades, et cela m’ennuyait. Sur instagram quelques personnes furent étonnées que je ne m’en sois pas rendue compte plus tôt. Le fait est que je fais rarement des âneries donc je tricote à la chaîne et je ne vérifie pas forcément ce que je fais (ça m’apprendra!).
En Septembre, lorsque je suis partie à Perth avec mes amies @sylou_m et @paskalyne , j’étais prête à tout défaire (environ 20 cm..) néanmoins Sylvette et Pascale étaient d’accord sur le fait qu’il valait mieux continuer et que l’erreur n’était pas si visible que cela. Soit, je continu donc dans l’avion, puis dans le train… Pour me rendre compte à 23hoo que j’avais oublié des répétitions de motifs texturés.
Cette fois-ci, j’ai capitulé de mauvais cœur, mis le projet en boule dans mon sac, l’ai rebaptisé “Satan” puis j’ai détricoté 30 cm le lendemain matin, jusqu’à la séparation des manches. Oh Joie!…
Finalement, je n’ai repris ce projet qu’avec le match de Knittich 2019 qui m’a remotivée à le tricoter.

Note pour plus tard: ne pas tricoter après 22hoo. 

La construction

Le Sirvat est un gilet avec un grand décolleté V sur lequel court une torsade ; il  se porte ouvert et sans bouton.
La construction est relativement simple: du haut vers le bas,  on commence avec un montage de mailles pour le dos et les épaules. En réalisant  des augmentations le long des épaules on vient créer le haut du dos et les manches marteaux. Le dos, lui,  est tricoté dans un point texturé très simple tandis que les épaules et les manches sont tricotées en jersey envers.

Après avoir relevé les mailles pour former le devant, le long des épaules, on tricote en aller-retour et d’un seul tenant le devant, les manches et le dos. De son côté, le corps est ensuite séparé des manches, qui sont laissées en attente, puis continue d’être tricoté avec le point texturé. 
Pour la bande d’encolure, il suffira de relever les mailles tout du long (Yeay le nombre de mailles!!

Les manches, à l’instar du bas du corps, sont terminées avec quelques centimètres de côte 1×1.

J’aime beaucoup la torsade qui vient orner la partie précédant la bande d’encolure. Comme d’habitude avec Marie Amelie, on retrouve un soin du détail: la torsade étant agrémentée d’un point de dentelle très simple à mémoriser. 

Mon avis

A titre personnel, je préfère les gilets longs; de ce fait, au lieu d’avoir 37cm sous les emmanchures, j’ai prolongé à 42 cm, tout comme je l’avais demandé pour le sample.
Mon départ douloureux et détricotage n’ont rien avoir avec le patron en lui même. La fatigue menant à l’inattention est responsable de mes erreurs. C’est un projet simplissime que j’ai eu plaisir à tricoter, malgré le détricotage mentionnés plus haut: il n’y a absolument aucune difficulté. 

Si vous n’avez jamais fait de torsades, ne vous laissez pas impressionner: regardez des tutos en ligne, vous verrez que la base est très simple.
En quelques mots, à mon sens le Sirvat rivalise sans problème avec de bons basics de part sa simplicité de réalisation.
Si vous souhaitez l’ajouter à votre liste de projet, vous pouvez le retrouver ici .

GONDRY – Fingering 80% Merinos d’Arles, 20% Mérinos noir, filé dans la Creuse.

Douce soirée et bonne fin de week-end à tous, toutes….. Et #goteamgryffondor pour les concerné*e*s !!!

Imogene001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

NEWSLETTER

Soyez informé(e) en avant première des mises à jour & recevez les actualités !